Bienvenu sur ce blog consacré à l'élevage de fourmis.
Vous y trouverez des articles sur les colonies que j'élève mais aussi des petits reportage sur les colonies que l'on peut rencontrer dans la nature...
Bonne lecture!


N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir!



Pour me contacter, cliquez ICI

samedi 7 avril 2012

A l'ouest, rien de nouveau...

Rien de bien passionnant du côté des colonies cet hiver.

En revanche, pour le ski c'est le pied, on a de la chance en Savoie n'hésitez pas à venir nous visiter!

Voici quand même quelques nouvelles des colonies:



-Polyrhachis dives
Tout ne va pas bien du tout! 

J'avais noté un développement important des "acariens" livrés avec la colonie et avais donc pris la décision de ne plus trop humidifier le nid (ce qui m’arrangeait par ailleurs) afin de leur offrir un environnement moins idéal.
Dans un premier temps, cela a semblé fonctionner mais quelques mois après, les "acariens" étaient de nouveau présents en nombre...

Ajoutons à cela que j'ai mal appliqué la sentence ultime à des ténébrions qui, tous heureux d'avoir une carapace bien dure, ont réussit à survivre et à se reproduire dans le bac.

Les fourmis de la colonie semblaient cependant s'en accommoder et je n'avais alors rien remarqué d'anormal dans leur développement et ce, pendant plusieurs mois.

Mais depuis quelques semaines, je suis le témoin d'une vague de décès très importants.
Beaucoup de cocons sont sortis dans le dépotoir et il ne reste plus qu'une centaine de fourmis dans l'aire de chasse... Dont beaucoup de mâles.

Y a-t'il vraiment un lien entre cette hécatombe morbide et ces acariens et autres ténébrions?
Comme je n'ai aucune idée de la réponse à cette question, j'ai décidé de leur refaire un nid, en espérant qu'à l'occasion du déménagement les squatteurs ne les suivront pas (particulièrement les ténébrions voraces...)
A suivre...

Deux photos de la fosse commune:



Une autre des mâles qui patientent pour sauver l'espèce:



-Crematogaster scutellaris 

De leur côté, tout va pour le mieux.

J'ai gardé ma plus grosse colonie avec moi cet hiver mais j'aurais tout aussi bien pu la mettre à la cave tant l'activité s'est ralentie... Elle ont tout de même rangé leur aire de récolte, ce qui n'est pas si mal quand on connait leur propension à tout bordéliser!

En revanche la remise en route du tapis chauffant leur a redonné l'envie de gambader.
A certains moments, il y a jusqu'à 1/4 de la colonie dans l'aire de chasse.
Les pontes ont repris, ça promet:

Ma petite colonie a quant à elle séjourné à la cave et commence à peine à se réveiller.


-Messor Barbarus

Comme les Crematogaster, elles sont restées dans le bureau cet hiver. Elles auront donc sauté leur deuxième hivernage...
Le nid en BC dans lequel elles sont n'est humidifié qu'à de très rares occasions et cela semble leur convenir très bien.

J'ai eu mes premiers majors de très grosse taille à la sortie de diapause, les larves étant de l'année dernière.
Moi qui trouvais déjà les médias impressionnants, je suis bien content!

-Messor structor

Pour l'instant, les fondations ont fait leur diapause tardive au calme et se réveillent doucement.
Certaines reines ont pondu, d'autres non.
Je pense leur mettre un chauffage prochainement.


-Formica sp

Je les laisse tranquille pour l'instant, qu'elles prennent leur temps.

-Camponotus ligniperdum et micans

Les fondations vont bien, j'attends une reprise de l'activité du couvain.
Les C. ligniperdum ont une belle grappe d'oeufs
Les C. micans se font attendre mais cela ne devrait plus tarder...

Voilà pour un petit point rapide,
Bon week end.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire