Bienvenu sur ce blog consacré à l'élevage de fourmis.
Vous y trouverez des articles sur les colonies que j'élève mais aussi des petits reportage sur les colonies que l'on peut rencontrer dans la nature...
Bonne lecture!


N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir!



Pour me contacter, cliquez ICI

vendredi 10 juin 2011

Polyrhachis dives - Elles mangent vraiment de tout!

La colonie se porte très bien, à tel point que je me demande si je ne vais pas devoir retirer les modules en béton pour leur faire de la place.

Un signe qui  montre bien leur développement est la quantité de nourriture qu'elles engloutissent:

Je pensais pouvoir élever les grillons pour les nourrir mais cela s'est vite révélé totalement illusoire, a moins d'avoir une étagère complète de grillons, impossible de leur fournir la demi douzaine de grillons quotidiens sans sacrifier les reproducteurs.
Si on rajoute à cela que plus on les chauffe (je les chauffais à 35°C) et plus ils font de bruit, même à la cave ça n'est plus possible au delà d'une certaine population.

Fort de ce constat, j'avais lancé un bac avec des blattes qui, elles, ne font pas de bruit et se débrouillent toutes seules: je leur donne une carotte toutes les 1 ou 2 semaines et des croquettes pour chien, c'est tout.
Mais là aussi j'ai du me résigner: ça grandit au ralenti...
Je les garde donc en attendant que tous les petits soient en âge de se reproduire, je pense qu'au bout de 3 générations ça devrait être pas trop mal.

Si on rajoute à cela un essai d'élevage de criquets (pas vraiment une réussite), ça fait quand même une grande perte de temps pour un résultat en demi teinte...
Et encore, la colonie continue de grandir et ses besoins avec...

Au passage, un photo des criquets qui avaient un certain succès (celui de gauche est de la veille):


J'ai donc fait un autre essai: la souris.
Bon, au demeurant l'idée est bonne, elles se reproduisent facilement et représentent une quantité de nourriture importante.
Seulement, il faut prendre en compte l'aspect sanitaire: au bout de deux jours à 29°C, ça commence à sentir sérieusement, alors que les fourmis n'ont toujours pas fini le repas.
J'ai fait la bêtise d'attendre le lendemain matin avant de débarrasser le couvert (soit 2 jours et demi) et je pense ne jamais refaire l'erreur: l'odeur est restée plusieurs jours dans le bac (pas dans la pièce fort heureusement, merci les huiles essentielles), j'en ai encore mal au coeur rien que d'y repenser...

C'est vraiment dommage car c'était le repas idéal pour mes fourmis, elles se sont littéralement jetées dessus, bien plus que sur toutes les autre proies.

Au bout de quelques minutes:

Je leur avais quand même découpé les deux gigots:

C'est vrai qu'en y réfléchissant, l'élevage parallèle est une bonne idée pour nourrir une colonie, mais je pense que dans le cas de Polyrhachis dives, il vaut mieux se tourner vers une solution plus simple.
A suivre...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire